Les maladies : oeuvre des sociétés civiles /Rousseau/texte n°33

« À l’égard des maladies, je ne répèterai point les vaines et fausses déclamations que font contre la Médecine la plupart des gens en santé ; mais je demanderai s’il y a quelque observation solide de laquelle on puisse conclure que dans les pays, où cet art est le plus négligé, la vie moyenne de l’homme … Lire la suite de Les maladies : oeuvre des sociétés civiles /Rousseau/texte n°33

L’être sensible : point commun à l’humain et à l’animalité/JJ.Rousseau/(texte 32)

« Connaissant si peu la Nature et s’accordant si mal sur le sens du mot Loi, il serait bien difficile de convenir d’une bonne définition de la Loi naturelle. Aussi toutes celles qu’on trouve dans les Livres, outre le défaut de n’être point uniformes, ont-elles encore celui d’être tirées de plusieurs connaissances que les hommes n’ont … Lire la suite de L’être sensible : point commun à l’humain et à l’animalité/JJ.Rousseau/(texte 32)

« Et pourtant elle tourne ! » : une lecture publique sur le thème de la science

« Et pourtant elle tourne ! » Pour exposer la relation ambiguë qu’a l’humanité avec la science, je laisse d’emblée la parole à deux personnages imaginés dans les années 1950 par Roy Lewis dans son livre "Pourquoi j’ai mangé mon père". Vous trouverez ci-dessous la version théâtralisée d’un extrait de ce livre. Le dialogue se passe aux débuts … Lire la suite de « Et pourtant elle tourne ! » : une lecture publique sur le thème de la science

« Mots à lire, mots à penser » : une lecture publique sur la perception

Les philosophes sont des êtres un peu étranges : ils ont tendance à ne jamais souscrire à ce que le commun des mortels considère comme évident… Rien ne va de soi pour les philosophes. Tenez, par exemple, le temps, le temps qui passe, tout le monde sait ce que c’est… Eh bien depuis des siècles des … Lire la suite de « Mots à lire, mots à penser » : une lecture publique sur la perception

« Les dix millénaires oubliés qui ont fait l’Histoire », de J.P. Demoule/2018/présenté par Denys Barau

À Saint-Étienne, dans le cadre des conférences de l’hôtel de ville organisées par l’association de philosophie « Aussitôt dit »,  Jean-Paul Demoule, professeur émérite de protohistoire européenne, a été invité le 7 Novembre 2018, à l’occasion de la parution de son  livre  : Les dix millénaires oubliés qui ont fait l’Histoire, publié aux éditions Fayard en 2018. … Lire la suite de « Les dix millénaires oubliés qui ont fait l’Histoire », de J.P. Demoule/2018/présenté par Denys Barau

« Faire l’histoire. De la Révolution française au Printemps arabe »de Christophe Bouton/2014/présenté par Denys Barau

À Saint-Étienne, dans le cadre des conférences de l’hôtel de ville organisées par l’association de philosophie « Aussitôt dit » , Christophe Bouton, philosophe, a été invité le 6 novembre 2014 à l’occasion de la parution de son livre : Faire l’histoire. De la Révolution française au Printemps arabe, publié aux éditions du cerf ne 2013 (collection … Lire la suite de « Faire l’histoire. De la Révolution française au Printemps arabe »de Christophe Bouton/2014/présenté par Denys Barau

« Croire en l’histoire », de François Hartog/ 2014/présenté par Denys Barau

À Saint-Etienne, dans le cadre des conférences de l’hôtel de ville organisées par l’association de philosophie « Aussitôt dit » , François Hartog, historien, a été invité à  le 16 avril 2014 à l’occasion de la parution de son livre : Croire en l’histoire, publié aux éditions du Seuil en 2014. Propos d'introduction à la conférence par … Lire la suite de « Croire en l’histoire », de François Hartog/ 2014/présenté par Denys Barau

« Sans offenser le genre humain »d’Elisabeth de Fontenay/ 2008/présenté par Michel de Gaudemar

À Saint-Etienne, le 10/12/2008,  dans le cadre des Conférences de l’Hôtel de ville  organisées par l’association de philosophie « Aussitôt dit » , Elisabeth de Fontenay, philosophe, a été invitée à l’occasion de la parution de son livre "Sans offenser le genre humain. Réflexions sur la cause animale",  publié en 2008 aux éditions Albin Michel. Propos d’introduction … Lire la suite de « Sans offenser le genre humain »d’Elisabeth de Fontenay/ 2008/présenté par Michel de Gaudemar

« Une faim d’abîme » de Betty Rojtman /2019/présenté par Mireille Coulomb

À Saint-Etienne, le 20/11/2019, dans le cadre des Conférences de l’Hôtel de ville  organisées par l ‘association de philosophie « Aussitôt dit », Betty Rojtman, lors d’un séjour en France,  a été invitée à l’occasion de la parution de son livre : « Une faim d’abîme. La fascination de la mort dans l’écriture contemporaine », publié aux éditions Desclée de … Lire la suite de « Une faim d’abîme » de Betty Rojtman /2019/présenté par Mireille Coulomb

« Un silence religieux » de Jean Birnbaum/2016/présenté par Jacqueline Dessagne

À Saint-Etienne, le 25 novembre 2016, dans le cadre des Conférences de l’Hôtel de ville  organisées par l ‘association de philosophie « Aussitôt dit » , Jean Birnbaum, journaliste, directeur des  non-fictions au Monde des livres, a été invité à l’occasion de la parution de son livre : Un silence religieux. la gauche face au djihadisme,  publié aux … Lire la suite de « Un silence religieux » de Jean Birnbaum/2016/présenté par Jacqueline Dessagne

« Éloges de l’injustice » de Céline Spector/ 2018/présenté par Jacqueline Dessagne

À Saint-Etienne, le 11/01/2018,  dans le cadre des Conférences de l’Hôtel de ville de  organisées par l ‘association de philosophie « Aussitôt dit » , Céline Spector, professeure de philosophie à l' UFR de l'Université Paris-Sorbonne, a été invitée  à l’occasion de la parution de son livre : Éloges de l’injustice. La philosophie face à la déraison. (2016, éd. … Lire la suite de « Éloges de l’injustice » de Céline Spector/ 2018/présenté par Jacqueline Dessagne

La pitié, un sentiment naturel/ J.J. Rousseau (texte n° 31)

« Il est donc bien certain que la pitié est un sentiment naturel qui, modérant dans chaque individu l’activité de l’amour de soi-même, concourt à la conservation mutuelle de toute l’espèce. C’est elle qui nous porte sans réflexion au secours de ceux que nous voyons souffrir : c’est elle qui, dans l’état de nature, tient lieu de … Lire la suite de La pitié, un sentiment naturel/ J.J. Rousseau (texte n° 31)

Maurice Merleau-Ponty /altérité et opacité des consciences( texte 30)

L’altérité et l’opacité des consciences « Je perçois autrui comme comportement ; par exemple je perçois le deuil ou la colère d’autrui dans sa conduite, sur son visage et sur ses mains, sans aucun emprunt à une expérience « interne » de la souffrance ou de la colère et parce que deuil et colère sont des variations de l’être … Lire la suite de Maurice Merleau-Ponty /altérité et opacité des consciences( texte 30)

Michel Terestchenko / vulnérabilité et altruisme (texte 29)

Conscience de la vulnérabilité et engagement altruiste « Dans la perception première de la détresse est saisie seulement une situation objective dont nous ne sommes tout d’abord que spectateurs et qui, dans la représentation que nous en avons, nous laisse encore à distance, simples témoins. Ce rapport qui n’est encore que de pure objectivation est incapable … Lire la suite de Michel Terestchenko / vulnérabilité et altruisme (texte 29)

Byung Chul Han / sécurité sanitaire et liberté (texte n°28)

Société de survie ou société du bien-vivre ? Santé et liberté. Ce texte est extrait d’un entretien accordé par Byung-Chul Han (philosophe allemand d’origine sud-coréenne),  au journal Libération du 5 avril 2020 sous le titre «  la révolution virale n’aura pas lieu »). Quel est le prix de la sécurité sanitaire pour la liberté des citoyens … Lire la suite de Byung Chul Han / sécurité sanitaire et liberté (texte n°28)