Prochainement…

 Pour consulter l’ensemble de la programmation de la saison 2017-2018 vous pouvez vous reporter à la page « Agenda ».

Si vous souhaitez contribuer à la continuité des activités de l’association Aussitôt Dit vous pouvez télécharger  le bulletin d’adhésion 2017-2018 disponible sur ce site. (page « adhérer à l’association »).

« Aussitôt dit » en novembre :

– cycle des Conférences de l’Hôtel de ville :

Mardi 21 novembre 2017, à 19 heures, Hôtel de ville de Saint-Etienne, salle Aristide Briand :

Michel Aglietta,

professeur émérite d’économie à l’Université Paris-Ouest,

et Nicolas Leron,

chercheur associé au Centre d’études européennes de Sciences-Po,

à propos de leur livre :

 La double démocratie. Une Europe politique pour la croissance, (Le Seuil, 2017).

Le « Brexit » illustre la défiance des peuples à l’égard d’une Union européenne dont ils dénoncent l’autoritarisme technocratique.

En prenant pour point de départ la question de la démocratie, cet essai développe des propositions concrètes pour surmonter la crise européenne en commençant par rendre aux citoyens le pouvoir de se prononcer sur les grandes options économiques. La méthode des petits pas est révolue. Le contexte historique actuel appelle un nouvel acte fondateur, comme le furent l’institution du marché commun ou la création de l’euro. Cet acte, les auteurs le situent dans un budget européen, avec sa double dimension d’élément constitutif d’un ordre politique démocratique  et d’investisseur en dernier ressort pour recouvrer une croissance soutenable.
Seul l’avènement d’une véritable puissance publique européenne peut permettre la revitalisation des démocraties nationales en desserrant l’étau réglementaire de l’UE. En montrant la possibilité d’un partage des responsabilités politiques entre ces deux niveaux, les auteurs envisagent la figure inédite d’une double démocratie.

Michel Aglietta est professeur émérite à l’université Paris-Ouest et conseiller au Centre d’études prospectives et d’informations internationales (CEPII) et à France Stratégie. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels : La monnaie : entre violence et confiance (avec André Orléan) (Odile Jacob, 2002), Crise et rénovation de la finance (avec Sandra Rigot) (Odile Jacob, 2009), Un New Deal pour l’Europe (avec Thomas Brand) (Odile Jacob, 2013), Europe : sortir de la crise et inventer l’avenir (Michalon, 2014), La Monnaie : entre dettes et souveraineté  (avec Pepita Ould Ahmed et Jean-François Ponsot) (Odile Jacob, 2016)

Nicolas Leron, chercheur associé au Centre d’études européennes de Sciences Po, est président du think tank EuroCité et président du site de critiques Nonfiction.

La rencontre sera animée par Michel Coudroy, ancien professeur de sciences économiques et sociales au lycée Claude Fauriel de Saint-Etienne

***************

 – Des podcasts des conférences antérieures à celles de la saison qui vient de s’écouler sont disponibles sur ce site : cliquez sur l’icône « Le podcast d’Aussitôt dit ».

 **********************

– atelier de philosophie politique :

prochaine séance le 13 décembre 2017, 18 h 30, à la maison des associations, rue André Malraux : lecture commentée des chapitres 30,40,52 et 55 du livre I du Discours sur la première décade de Tite-Live.

(atelier animé par Denys Barau)

 

ce qui se passe ailleurs …

  • à La Librairie « Lune et l’Autre », membre de l’association Aussitôt Dit :

jeudi 23 novembre à 19 heures, rencontre avec :

Michel Rautenberg et Céline Védrine

à propos de leur livre

Saint-Etienne, ville imaginée. Mineurs, artistes et habitants.

(Publications de l’université de Saint-Etienne)

« Saint-Etienne fut souvent, et elle est encore, une ville mise en récits et en images. Son passé ouvrier reste vivace dans les imaginaires populaires, où il se conjugue de nombreuses manières. Descendants de mineurs algériens, supporteurs de l’ASSE, artistes, habitants, militants associatifs, architectes, racontent une ville vivante dans les échanges sociaux et les pratiques urbaines, une ville qui résiste, contourne, s’adapte aux projets des aménageurs et des institutions publiques. Les mutations rapides que connaissent les villes ne peuvent pas se comprendre hors de la prise en compte des images et imaginaires qui leurs sont associés. Les effets de notoriété ou de dépréciation, l’attachement des habitants à la ville, la vigueur des héritages sociaux, les réactions face aux rénovations urbaines, bref la ville que chacun a dans la tête conditionne la qualité de la vie urbaine et la réception de ses transformations. Si les images de villes relèvent de l’agenda des politiques publiques, on ne saurait s’en contenter pour penser la ville d’aujourd’hui et projeter celle de demain.

 

Vendredi 1er décembre à 19h
« Rencontre autour d’un verre de vin avec

Didier Nourrisson ,

pour son livre :

Histoire du vin

 (éditions Perrin).

Depuis l’Antiquité jusqu’à aujourd’hui, la culture du vin, son mode de production et de consommation n’ont cessé d’évoluer. Et si le vin était finalement un excellent révélateur de l’évolution de nos sociétés »… Une soirée animée par Amandine Rochedy.

 **********

– L’association Egalité, Citoyenneté, Handicap

nous transmet l’information suivante :

« Et si la « société inclusive » n’était pas une finalité ? Dans le cadre d’« une ville en partage », l’association ECH « Egalité, Citoyenneté, Handicap » propose une rencontre-débat et une réflexion sur la « société inclusive ». L’inverse d’une « société inclusive » n’est pas seulement une société excluante ou discriminante, mais une « société exclusive », ne fonctionnant que pour certaines catégories de personnes. La « société inclusive » n’est pas une finalité ultime, dont l’avènement ne serait retardé que par un manque de volonté politique ou par une conjoncture défavorable. Il s’agit plutôt d’un postulat de départ qui en fait un agent de transformation des pratiques concernant l’ensemble des personnes en situation de « non inclusion », quelles qu’en soient les raisons ou les causes. Bien qu’ECH se soit créée à partir des problématiques liées aux situations de handicap, l’idée même de « société inclusive » nous pousse à sortir d’un « entre soi » pour mener une réflexion large et transversale. Alors, cet agent de transformation permettra de travailler l’ensemble des situations de « non inclusion » et ainsi d’explorer collectivement les conditions permettant l’opérationnalité de ce postulat ».

Ce moment de débats et d’échanges sera introduit par M. Yves BRUCHON, auteur de « Handicap et citoyenneté. Quand le handicap interroge le politique », L’Harmattan, 2013.

Un pot en fin de rencontre permettra de poursuivre les échanges en toute convivialité. »

Rendez-vous   :

Mercredi 29 Novembre à 19 heures , Maison des associations, 4 rue André Malraux , Saint Etienne, salle 22, (2ème étage, ascenseur accessible sur la rue, porte vitrée).

 

*****************