Accueil

« En ce XXI è siècle où il n’est question que du suicide de l’Occident, de la déconstruction de l’Europe et de l’effondrement de la planète, il est plus que jamais nécessaire de lancer l’alerte ; mais ce n’est pas pour autant le moment de renoncer à l’espérance. Cette boussole n’est pas seulement une culture et un manifeste, elle est aussi ludique : même en état d’urgence, il est vital que la joie demeure ! » (Mireille Delmas-Marty, « Une boussole des possibles », éditions du Collège de France, 2020)

Atelier de philosophie politique

(atelier animé par Denys Barau, docteur en études politiques)

Suite lecture commentée du livre de John Stuart Mill, De la liberté.

Prochaine séance le 26 avril 2022 à 18 heures,

fin du chapitre d’introduction, pages 74 à 82, édition Folio essais.

Maison des associations, 4 rue André Malraux, 42000 Saint-Etienne, salle 30.

Conférences de l’Hôtel de Ville :

Mardi 10 mai 2022, 19 heures,

à la Médiathèque municipale de Saint-Etienne, 22 rue Jo Gouttebarge (quartier Tarentaize),

Réjane Sénac

à propos de ses livres 

LES NON-FRÈRES AU PAYS DE L’ÉGALITÉ 

aux Presses de Sciences-Po, 2017

et  

L’ÉGALITÉ  SANS CONDITION. OSONS NOUS IMAGINER ET ÊTRE SEMBLABLES 

aux Editions Rue de l’Échiquier, 2019

Après avoir fait ressortir la dimension d’exclusion que le mot de fraternité introduisait dans la devise républicaine, Réjane Sénac remet en cause la conception française de l’égalité, comme un mythe à déconstruire pour tendre vers une égalité sans condition : en deçà du sexe, de l’origine sociale et ethno-raciale, de la religion et de l’orientation sexuelle. Autrement dit, nous ne serons égaux que si nous nous reconnaissons comme semblables et non comme complémentaires au regard d’identifications figées et figeantes. Elle montre quel’égalité n’existera qu’en se libérant du récit de la performance de la mixité, incarné par des slogans tels que « la diversité, c’est bon pour le business » ou « la mixité est une valeur ajoutée », en particulier entre les femmes et les hommes. Si on ne veut pas vivre dans une société où même l’égalité devient une histoire de rentabilité et de success-story, il est urgent de se réveiller de ce « compte » de fée.

Réjane Sénac, politologue, est directrice de recherche au CNRS (CEVIPOF, Sciences Po). Elle a également publié : L’ordre sexué : la perception des inégalités femmes-hommes (PUF, 2007), La parité (PUF, 2008), L’invention de la diversité (PUF, 2012), L’égalité sous conditions : genre, parité, diversité (Presses de Science Po, 2015), Radicales et fluides. Les mobilisations contemporaines (Presses de Science PO, 2021)

La rencontre sera animée par Annie Léchenet, ancienne maîtresse de conférence en philosophie à l’Université de Lyon I-ESPE et membre du Laboratoire Triangle (CNRS)

Ce qui se passe ailleurs :

À la Médiathèque municipale de Saint-Etienne, 22 rue Jo Gouttebarge (quartier Tarentaize),

Dans le cadre de la  BIENNALE INTERNATIONALE DESIGN 2022 

« Depuis la présentation de cartes heuristiques issues de manuscrits patrimoniaux jusqu’à la découverte d’un parcours artistique et littéraire, l’exposition «De l’arbre au labyrinthe» entend explorer comment nos racines culturelles ont inspiré les formes d’expression numérique contemporaines les plus novatrices.

Avec entre autres des pièces de Marie Denis, Philippe Favier, Alice Baude, et l’œuvre en réalité virtuelle «i-REAL» de Marc Veyrat ».

(N.B : les oeuvres de Philippe Favier seront visibles seulement pendant les deux prochaines semaines)

Commissariat et scénographie : Véronique Gay-Rosier

https://www.biennale-design.com/saint-etienne/2022/fr/a/de-l-arbre-au-labyrinthe-1474https://www.biennale-design.com/saint-etienne/2022/fr/a/de-l-arbre-au-labyrinthe-1474