Michel Foucault / penser le vivant (texte n°21)

« Une biologie sans vie ? »

Le philosophe  Michel Foucault, lecteur de François Jacob, lui hommage  dans l’extrait suivant :

« Une biologie sans vie ? Nous voici pour la troisième fois devant la nécessité de penser tout autrement qu’autrefois. Peut-on comparer ce désenchantement si fécond avec celui qu’on éprouve actuellement lorsqu’on s’aperçoit qu’il faut bien faire l’économie de  « l’homme »  ou de la  « nature humaine » si on veut analyser les systèmes de la société et de l’homme ? Écoutons la lumineuse leçon de F.Jacob :

«  On n’interroge plus la vie aujourd’hui dans les laboratoires. On ne cherche plus à en cerner les contours. On s’efforce seulement d’analyser les systèmes vivants, leur structure, leur fonction, leur histoire…Décrire un système vivant, c’est se référer aussi bien à la logique de son organisation qu’à celle de son évolution. C’est aux algorithmes du monde vivant que s’intéresse aujourd’hui la biologie. »

Il ne faut plus songer à la vie comme à la grande création continue et attentive des individus ; il faut penser le vivant comme le jeu calculable du hasard et de la reproduction. Le livre de F. Jacob est aujourd’hui la plus remarquable histoire de la biologie qui ait jamais été écrite : mais il invite aussi à un grand réapprentissage. La Logique du vivant  montre à la fois tout ce qu’il a fallu de savoir à la science et tout ce que ce savoir coûte à la pensée. » Michel Foucault   («Croître et multiplier »,  article du journal Le Monde 15-16 novembre 1970, cité dans Michel Foucault « Dits et écrits », T.II p 103)         (Fiche auteur : voir texte n°18)

(texte proposé par Jacqueline Dessagne 
sur http://aussitotdit.net le 15/04/2020)

(Lecture  d’un texte de François Jacob)

 

Une réflexion sur “Michel Foucault / penser le vivant (texte n°21)

  1. Pingback: Qu’est-ce qu’un virus ? (texte n°22) | aussitôt dit

Les commentaires sont fermés.