Conférence de l’Hôtel de ville 2016-2017 n°5

Mardi 24 janvier 2017 à 19h, Hôtel de ville, salle Aristide Briand

Catherine LARRÈRE

à propos de son livre

« PENSER ET AGIR AVEC LA NATURE. UNE ENQUÊTE PHILOSOPHIQUE »

aux Éditions La Découverte (2015)

Que signifie « protéger la nature » ? Répondre à cette question urgente, suppose d’affronter une question proprement philosophique. Car la notion de « nature » ne va plus de soi. La globalisation de la crise environnementale a effacé les oppositions habituelles entre nature et culture, naturel et artificiel, sauvage et domestique ; le changement climatique remet en cause la distinction traditionnelle entre histoire de la nature et histoire humaine.

L’effacement de ces oppositions tranchées ne signifie pourtant pas le triomphe de l’artifice : on peut continuer à parler de « nature » et même en parler mieux, parce qu’il n’y a plus à choisir entre l’homme et la nature, mais plutôt à se soucier des relations entre les hommes, dans leur diversité, et la diversité des formes de vie.

Que l’on s’intéresse à la protection de l’environnement, aux techniques ou à la justice environnementale, cet ouvrage montre qu’il y a moyen de concilier le souci de la nature, la diversité des cultures et l’équité entre les hommes ; et qu’il existe aussi des manières d’agir avec la nature et pas contre elle. Il articule des questions qui, trop souvent, s’ignorent : une réflexion sur la nature et une réflexion sur la technique – qui ne soit pas oublieuse de la nature.

Catherine LARRÈRE, professeure émérite de philosophie à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne, a notamment publié : L’Invention de l’économie au XVIIIe siècle. Du droit naturel à la physiocratie (PUF, 1992), Les Philosophies de l’environnement (PUF, 1997) ; (avec Raphaël Larrère), Du bon usage de la nature. Pour une philosophie de l’environnement (Aubier, 1997 ; rééd. Champs Flammarion, 2009).

Rencontre animée par Mireille COULOMB, professeure de philosophie au Lycée Claude Fauriel.