Conférence de l’Hôtel de ville 2017-2018 n°5

Jeudi 8 mars 2018 à 19h, Hôtel de ville, salle Aristide Briand

Olivier REY

à propos de son livre

« QUAND LE MONDE S’EST FAIT NOMBRE »

aux Éditions Stock (2016)

La statistique est aujourd’hui un fait social total : elle règne sur la société, régente les institutions et domine la politique. Un vêtement de courbes, d’indices, de graphiques, de taux, recouvre l’ensemble de la vie. L’éducation disparaît derrière les enquêtes PISA, l’université derrière le classement de Shanghai, les chômeurs derrière la courbe du chômage… La statistique devait refléter l’état du monde, le monde est devenu un reflet de la statistique.

Olivier REY, mathématicien et philosophe, membre de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques, enseigne la philosophie à l’Université Paris 1. Il est l’auteur de Itinéraire de l’égarement. Du rôle de la science dans l’absurdité contemporaine (Le Seuil, 2003), Une folle solitude. Le fantasme de l’homme auto-construit (Le Seuil, 2006), Le Testament de Melville. Penser le bien et le mal avec « Billy Bud » (Gallimard, 2011), Une question de taille (Stock, 2014). Il a aussi écrit deux romans : Le Bleu du sang (Flammarion, 1994) et Après la chute (Pierre-Guillaume de Roux, 2014).

Rencontre animée par Pascal VALLET, sociologue ; maître de conférences à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne.