Conférence de l’Hôtel de ville 2015-2016 n°4

Mercredi 13 janvier 2016 à 19h, Hôtel de ville, salle Aristide Briand

Didier FASSIN

à propos de son livre

« L’OMBRE DU MONDE. UNE ANTHROPOLOGIE DE LA CONDITION CARCÉRALE »

aux Éditions du Seuil (2015)

Invention récente, la prison est devenue, partout dans le monde, la peine de référence : en France, par exemple, la population carcérale a doublé depuis 30 ans. Comment comprendre sa place dans la société contemporaine ? Comment expliquer que le tournant punitif affecte avec une telle intensité certaines catégories de personnes ?

Sur la base d’une enquête de 4 ans dans une maison d’arrêt, Didier Fassin tente de répondre à ces questions en analysant l’ordinaire de la condition carcérale. Il montre comment la banalisation de l’enfermement a renforcé les inégalités sociales et raciales, comment les avancées des droits se heurtent aux logiques d’ordre et aux pratiques sécuritaires. Il analyse aussi les attentions et accommodements du personnel pénitentiaire, les souffrances et résistances des détenus et comment la vie au-dedans est traversée par la vie du dehors. À la fois reflet de la société et miroir où elle se réfléchit, la prison est plus que l’envers du monde social, son inquiétante ombre portée.

Didier FASSIN est professeur de sciences sociales à l’Institute for Advanced Study de Princeton
et directeur d’études à l’EHESS. Il est l’auteur entre autres de La Raison humanitaire. Une histoire morale du temps présent (Le Seuil-Gallimard, 2010) et La Force de l’ordre (Le Seuil, 2011).