Conférence de l’Hôtel-de-Ville 2014-2015 n°7

Jeudi 21 mai 2015 à 19h, à la Comédie de Saint-Étienne (L’Usine)

Séverine KODJO-GRANDVAUX et Jean-Godefroy BIDIMA

à propos du livre de Séverine KODJO-GRANDVAUX

« Philosophies africaines »

aux éditions Présence africaine (2013)

Après le grand débat sur la philosophie africaine des années 1960-1970, il était nécessaire de faire le point sur les thématiques et les enjeux qui mobilisent les philosophes africains en ce début de XXIe siècle. Et ce d’autant plus que les enseignements en philosophie dite Africana se sont considérablement développés, dans les universités américaines principalement.

S’appuyant à la fois sur les études francophones et sur la riche production anglophone, Sévérine Kodjo-Grandvaux fait comprendre dans ce livre que la philosophie n’est pas enfermement dans la culture ou la langue, mais rencontre et traduction.

severine kodjo grandvaux (2)-2Séverine KODJO-GRANDVAUX, auteur d’une thèse de doctorat consacrée aux  » Constructions et déconstructions de l’idée de philosophie africaine « , est actuellement rédactrice en chef adjointe des pages « Culture & médias » de l’hebdomadaire Jeune Afrique. Elle a codirigé avec Geneviève Koubi l’ouvrage Droit et Colonisation (Bruylant, 2005).

Jean-Godefroy BIDIMA est un philosophe d’origine camerounaise, vivant aux États-Unis. Ancien directeur de programme au Collège international de philosophie à Paris, il est aujourd’hui professeur titulaire à l’université Tulane (Nouvelle-Orléans). Il a publié notamment Philosophie négro-africaine (PUF, Que sais-je ?, 1995) et La palabre. Une juridiction de la parole (Éditions Michalon, 1997).

Rencontre animée par Arnaud Zohou, directeur du CCSTI La Rotonde.