Conférence de l’Hotel de ville le 12 novembre 2008 : un retour réflexif sur mai 68 et son histoire.

« Pavés, barricades, manifestations étudiantes et grèves ouvrières… Telles sont les images de Mai 68 qui hantent encore les mémoires et nourrissent l’imaginaire collectif. Tournant le dos à la mythologie, Michelle Zancarini-Fournel propose un parcours exhaustif et documenté de toutes les interprétations et discours qui se sont construits autour de cette crise depuis 40 ans. En analysant de nombreux supports et modes de communication (télévision, affiches, journaux, documents privés), en mêlant histoire, sociologie, anthropologie et histoire culturelle, elle libère les « années 68 » de tout parti pris interprétatif, de toute option idéologique et réductrice. Une nouvelle périodisation s’instaure alors, qui replace l’événement dans le tourbillon des années soixante et qui redonne leur importance aux grèves et au mois de juin. Une synthèse indispensable pour un événement majeur de l’histoire contemporaine, qui continue de susciter passions et interrogations. »

Michelle Zancarini-Fournel Professeur d’histoire contemporaine, Michelle Zancarini-Fournel est spécialiste d’histoire sociale du temps présent. Elle a collaboré à de multiples ouvrages sur les « années 68 » et a récemment publié 68, une histoire collective (avec Philippe Artières, La Découverte, 2008) et Le moment 68. Une histoire contestée (Seuil, 2008). Michelle Zancarini-Fournel participera au cycle des Rencontres de l’Hotel de ville, mercredi 12 Novembre à 19h00.
Rencontre animée par Jean-Michel Steiner, historien, professeur d’histoire au Lycée Jean Monnet et enseignant chercheur à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne.