cours public de philosophie 2011-2012

Le Cours Public de Philosophieinauguré en 2007 par Aussitôt Dit, est un cours traditionnel dinitiation à la philosophie proposé, à titre bénévole, par des professeurs de philosophie certifiés et agrégés, en activité ou retraités. Ouvert librement et  gratuitement au public débutant en philosophie, ce cours s’adresse aussi bien aux jeunes élèves du lycée, pour les accompagner dans leur découverte de la philosophie enseignée en classe terminale, qu’aux adultes qui souhaitent  raviver leurs souvenirs  de cet enseignement, ou découvrir une discipline qu’ils n’ont peut-être pas eu la possibilité d’aborder au cours de  leurs études.

Informations pratiques : Les séances du Cours Public de Philosophie se déroulent à l’Hôtel de Ville de Saint Etienne, à 18 h30, dans diverses salles indiquées dans le programme, en fonction des disponibilités du planning des services municipaux.L’entrée se fait par le garage de la mairie, sous les arcades, côté tramway.

– mercredi 12 octobre 2011, 18h30La confiance en politique par Geneviève Fabre-Ringborg, professeur de philosophie.Salle Albert Lebrun.

– mercredi 16 novembre 2011, 18h30 : Qu’est-ce qu’un monstre ? par Geneviève Fabre-Ringborg, professeur de philosophieSalle Albert Lebrun.

– mercredi 14 décembre 2011, 18h30 : Travailler pour vivre ? par Frédéric Martinet, professeur de philosophie, à partir de l’explication d’un extrait de Travail salarié et Capital, de Karl Marx . Salle 2000.

– mardi 31 janvier 2012, 18h30 : Rousseau et la religion civile ; le sauvetage moral de la vie politique, par Franck Roche, professeur de philosophie. Salle 2000.

– mercredi 29 février 2012, 18h30 : Figures de la subjectivité dans l’oeuvre de Jean-Jacques Rousseau, par Jacqueline Dessagne. Salle 119.

– mardi 28 mars 2012, 18h30 :La souveraineté populaire chez Rousseau – le problème de la séparation des pouvoirs ; la conception du Contrat Social autorise t-elle des contre-pouvoirs ? par Franck Roche, professeur de philosophie.Salle 119.

– mercredi 10  mai 2012 18h30 : Rousseau et l’histoire, par Denys Barau, Docteur en Etudes Politiques. Salle 119.

archives 2010-2011

Les séances du Cours Public de Philosophie 2010-2011 se tiendront dans la salle 2000, (ou, exceptionnellement, dans la salle Aristide Briand) à l’Hôtel de Ville, à 18h 30, (entrée par le garage, sur le côté de la mairie, face à la Grande Rue, Arcades rue Wilson), soit le jeudi, soit le mercredi.

DATES 2010-2011:

Jeudi 4 novembre 2010 :

Eprouver des désirs, est-ce pour nous « source de vie ou mortel danger », selon l’interrogation de Simone de Beauvoir ? Ou peut-on, à partir des énigmes du désir humain, indiquer les voies de construction d’une éthique du désir ? (3 séances)par Annie Lechenet, maîtresse de conférences IUFM Lyon 1.

Le désir humain, 1ère séance : la tradition de la tempérance (de PLATON à KANT), (salle Aristide Briand, 2ème étage)

Jeudi 18 novembre 2010 :

Le désir humain, 2ème séance : la confiance dans le désir (du personnage platonicien de Calliclès à NIETZSCHE, en passant par SPINOZA), par Annie Lechenet, (salle Aristide Briand, 2ème étage)

Mercredi 24 novembre 2010 :

Le désir humain, 3ème séance : les conceptions dialectiques du désir (ROUSSEAU, HEGEL, LACAN, BUTLER), par Annie Lechenet, (salle 2000, 1er étage)

Mercredi 1er décembre 2010 :

« L’amour dans tous ses états » : de la passion amoureuse à l’amour altruiste, à partir du Banquet de PLATON, par Geneviève Fabre-Ringborg, professeur de philosophie retraité, (salle 2000)

Mercredi 12 janvier 2011 :

« La passion dans son rapport au temps : expliquer en médecin, comprendre en moraliste » à partir de l’étude de la lettre de DESCARTES à Chanut du 6 juin 1647,   par Franck Roche, professeur de philosophie au lycée Tézenas, (salle 2000)

Mercredi 16 mars 2011 :

« Le snobisme »: attitude frivole, liée au paraître , ou révélatrice du  tragique de la condition humaine ? Réflexion philosophique à partir d’exemples littéraires (Le Bourgeois Gentilhomme, Mme Bovary) par Geneviève Fabre-Ringborg, (salle 2000).

………………………………………………………………………………………..


« Travailler pour vivre ? » réflexion à partir d’un texte de Karl MARX extrait de Travail salarié et Capital, par Frédéric Martinet, professeur de philosophie au lycée St-MichelNB : cette séance initialement prévue le 24 mars sera reportée à une date ultérieure

…………………………………………………

Mercredi 20 avril 2011 :

« Le rêve, nocturne ou diurne » : refuge et refus de la réalité , ou tremplin nécessaire à la créativité ? Réflexion à partir de Freud et du mouvement romantique, par Geneviève Fabre-Ringborg, (salle 2000)

Cours public de philosophie 2009-2010

Le Cours Public de Philosophie, inauguré en 2007 par Aussitôt Dit est un cours traditionnel d’initiation à la philosophie. Ouvert au public débutant en philosophie, ce cours s’adresse aussi bien aux jeunes élèves du lycée pour les accompagner dans leur découverte de la philosophie  enseignée en classe terminale, qu’aux adultes qui souhaitent  raviver le souvenir qu’ils gardent de cet enseignement, voire s’initier à cette discipline qu’ils n’ont peut-être pas eu la possibilité de découvrir pendant leurs études. Les séances du Cours Public de Philosophie se déroulent à la mairie à 18 h30. (L’entrée se fait par le garage, sur le côté de la mairie, face à la Grande rue, Arcades rue Wilson)

Les séances du Cours Public de Philosophie se tiendront dans la salle 2000, aux dates suivantes :

Cours Public de Philosophie – programme 2010 :

DECOUVERTE D’UN AUTEUR

Entrer en philosophie : explication de trois grands textes platoniciens, par Jacqueline Dessagne , professeur de philosophie au lycée St-Paul à St-Etienne :

L’étude de chaque extrait correspondra à chacune des questions suivantes :

– 7 janvier 2010 : « Que connaissons-nous du réel ? » l’allégorie de la caverne dans le livre 7 de La République de Platon

– 14 janvier 2010 : « Quelle est la vie la meilleure ? »: Calliclès/Socrate dans le Gorgias de Platon

– 21 janvier 2010 : « L’amour est-il philosophe ? » : étude des  propos de Diotime rapportés par Socrate dans Le Banquet de Platon.

PHILOSOPHIE POLITIQUE

4 février 2010 :Le chapitre 13 du Léviathan, de Hobbes, par Franck Roche, professeur de philosophie au lycée Tézenas du Montcel  à St-Etienne.

– 4 mars 2010 : la comédie du pouvoir, Machiavel, le Prince, chapitre 18, par Frédéric Martinet, professeur de philosophie au Lycée St-Michel à St-Etienne

DISCUSSION/ANALYSE DE NOTIONS

– 26 mars 2010 : la compassionséance interactive animée par Geneviève Fabre Ringborg, professeur de philosophie.

8 avril 2010 : La dérision ; peut-on rire de tout ? séance interactive animée par Geneviève Fabre Ringborg, professeur de philosophie

DECOUVERTE D’UN AUTEUR

Trois séances d’ initiation à la philosophie de Heidegger par Mireille Coulomb, professeur de philosophie en classes préparatoires au Lycée Claude Fauriel à St-Etienne :

– 27 avril 2010, première séance : la quotidienneté, l’être-au-monde familier.

– 4 mai 2010, deuxième séance : l’angoisse et la mort.

– 11 mai 2010, troisième séance : l’appel de la conscience.

PHILOSOPHIE ET CINEMA

-20 mai : réflexion et analyse à partir d’extraits du film « M le Maudit » de Fritz Lang par Franck Roche, professeur de philosophie.


Programme du cours public 2008/2009 à la Mairie de Saint-Etienne

Cours public de philosophie (18h30 salle Albert Lebrun, accès libre )

LA PHILOSOPHIE DE KANT (CRITIQUE DE LA RAISON PURE)par Laurent Chapuis, professeur de philosophie au Lycée Honoré d’Urfé. Présentation : le but de ce cours est de présenter l’ouvrage majeur du philosophe Kant ; le projet, les moments principaux.

  • ⇒ Jeudi 2 octobre 2008: comment lutter contre le non-sens en philosophie (et ailleurs)
  • ⇒ Jeudi 9 octobre 2008: quel est le lien entre notre logique et notre expérience ? (Esthétique)
  • ⇒ Jeudi 6 novembre 2008: d’où vient la logique ? (Analytique)
  • ⇒ Jeudi 13 novembre : y a-t-il de la logique hors de l’expérience ? (Dialectique)

PHILOSOPHIE ET MUSIQUE
Par André Hirt, professeur de philosophie en Khâgne au Lycée Claude Fauriel
Présentation : le but de ce cours est de traiter une question philosophique, en l’occurrence celle de la musique. On montrera qu’elle ne constitue pas un problème accessoire, mais que la place et le sens attribués à la musique par quelques philosophes modernes a décidé du sens de la philosophie elle-même. C’est pourquoi on entrera dans quelques philosophies par le truchement de leur conception de la musique. Le cours s’organisera autour de trois axes majeurs:

  • ⇒ Jjeudi 27 novembre 2008: 1/ La musique et l’être (Nietzsche) : Wagner
  • ⇒ jeudi 4 décembre  2008: 2/ La musique et la pensée (Hegel et Adorno) : Beethoven, Mahler
  • ⇒ jeudi 18 décembre 2008 : 3/ La musique et l’histoire (Thomas Mann) : Schoenberg, Chostakovitch.

L’ART ET LE BEAU (en remplacement du cours de M.D. Cotte, initialement annoncé)

  • ⇒ jeudi 26 février  2009 : 1 – L’analytique du beau chez Kant, par Laurent Chapuis, professeur de philosophie au Lycée Honoré d’Urfée
  • ⇒ jeudi 5 mars 2009: 2 – L’art et le réel, par Jacqueline Dessagne, professeur de philosophie au Lycée Saint-Paul

AU CŒUR DU DÉBAT, par Jean-Claude Guerrini, professeur de lettres.
Présentation : Discuter, disputer, débattre sont inséparables de la réflexion philosophique et de la vie démocratique. Il n’est donc pas étonnant que le souci de mieux connaître le fonctionnement du langage, d’améliorer la qualité des arguments et des relations entre les interlocuteurs, suscite régulièrement de nouvelles recherches. La présentation de quelques travaux contemporains menés en lettres et sciences humaines sera l’occasion de réfléchir aux enjeux et aux  contraintes d’un art qui, depuis l’Antiquité, sert d’aiguillon à la pensée.

  • ⇒ jeudi 23 avril 2009: I  —  Enjeux philosophiques de la rhétorique et de l’argumentation.
  • ⇒ jeudi 30 avril 2009: II — Faut-il recourir à des normes argumentatives ?
  • ⇒ Jjeudi 14 mai 2009: III — Différends, valeurs, rapports de force, dialogues de sourds : est-il vraiment utile de débattre ?

Cours public de philosophie

L’association, en collaboration avec la Mairie de St-Etienne, propose un cours bi-mensuel, public et gratuit, dispensé par des professeurs de philosophie, ne comportant pas de prérequis.

Chaque cours est donné à la Mairie de St-Etienne, salle 2000, à 18h00.

 

LE COURS SE COMPOSE DE TROIS PARTIES:

1) Philosophie morale et politique : « La discussion », par A.Léchenet.

2) Histoire de la philosophie : « Descartes », par J.Dessagne.

3) Philosophie générale : « La lettre d’amour », « le cinéma d’action », par L.Chapuis.

CES TROIS PARTIES CORRESPONDENT A TROIS SOUS-DISCIPLINES MAJEURES DES ETUDES DE PHILOSOPHIE.

 Voir les dates et le programme ci-dessous

Pour tous renseignements : aussitotdit@yahoo.fr

 

Programme de l’année 2007-2008 :

« L’espoir de la discussion » (par Annie Léchenet, Maître de conférences à l’IUFM de St-Etienne) :

« Discuter n’est pas (se) disputer, ce n’est pas non plus consentir, ni tolérer. Loin de l’indifférence, assumer le différend appelle à chercher de l’accord. Depuis la fondation socratique de la discussion jusqu’aux interrogations actuelles sur la valeur, universelle ou particulière, des « valeurs » et sur le sens des aspirations républicaines et démocratiques, on tentera de comprendre certains des aspects de l’idée de discussion : que suppose-t-elle ? que permet-elle ? Les séances s’appuieront sur la lecture de textes – ceux-ci seront fournis, ainsi que les références bibliographiques. »

Jeudi 18 octobre 2007 : les conflits entre êtres humains (à partir d’Eric Weil, Logique de la philosophie).

Jeudi 25 octobre 2007 : l’invention socratique de la discussion (à partir de Platon, Gorgias).

Jeudi 8 novembre 2007 : la nature du langage (entre rationalité et réfléxivité).

Jeudi 15 novembre 2007 : questions éthiques (la modernité et les questions de l’universalisable ; les éthiques procédurales).

Jeudi 29 novembre 2007 : questions politiques (libéralisme et républicanisme, la place de la délibération, inégalité-dominations-aliénations).

II) Initiation à la lecture de Descartes (par Jacqueline Dessagne, professeur de philosophie au lycée St-Paul de St-Etienne) :

Jeudi 24 janvier 2008 :« Quel chemin suivrai-je en cette vie ? » : Les années de jeunesse, études et voyages – le projet philosophique.

Jeudi 7 février 2008 : Descartes ou la naissance de l’esprit scientifique : la raison triomphante – la méthode – l’unité des sciences – la question du fondement de la science.

Jeudi 28 février 2008 : « Une philosophie utile à la vie » : distinction et union de l’âme et du corps – le mécanisme des passions – la morale cartésienne.

 

III) « Pop’philosophie, philosophie d’objets populaires » (par Laurent Chapuis, professeur de philosophie au lycée Honoré d’Urfé de St-Etienne) :

Jeudi 13 mars 2008 : Philosophie de la lettre d’amour. « Ecrire une lettre d’amour semble être un exercice sentimental et affectif, loin de la réflexion conceptuelle, rigoureuse et logique, requise en philosophie. Au contraire, la lettre d’amour nous semble le lieu de plusieurs gestes typiquement philosophiques. Y aurait-il une relation entre désir et rationalité ? L’introspection, la clarification de certaines situations, la confrontation de la singularité des sentiments et de la généralité des mots qui les décrivent, la recherche de la précision dans la détermination d’une singularité… Par quoi nous envisagerons la conception de Platon lorsqu’il faisait rapporter par Socrate qu’Éros était nécessairement philosophe ».

Jeudi 26 mars 2008 : Philosophie de la lettre d’amour (suite).

Jeudi 24 avril: Le cinéma d’action.

« La critique oppose trop facilement les produits culturels élitistes au produits culturels dits « de divertissement », opposant de manière caricaturale le « ciné-club » et le multiplex. Car à regarder précisément, cette frontière commode n’est pas irrémédiable. Un divertissement de qualité est-il possible ? Et si oui, que peut-on en attendre, notamment du film d’action ? Toute action n’est-elle qu’un trou noir pour l’intelligence, ou peut-elle être douée au contraire de signification complexe et stimulante ? En effet, le film d’action s’est imposé comme un des produits culturels les plus consommés au monde. C’est dans cette mesure qu’il nous appartient d’établir, à l’intérieur même de ce genre et à partir d’exemples tirés du cinéma récent, des repères critiques et qualitatifs permettant de concevoir et produire un véritable divertissement de qualité ».

Mercredi 7 mai 2008 : Le cinéma d’action (suite et fin).