Programme du cours public 2008/2009 à la Mairie de Saint-Etienne

Cours public de philosophie (18h30 salle Albert Lebrun, accès libre )

LA PHILOSOPHIE DE KANT (CRITIQUE DE LA RAISON PURE)par Laurent Chapuis, professeur de philosophie au Lycée Honoré d’Urfé. Présentation : le but de ce cours est de présenter l’ouvrage majeur du philosophe Kant ; le projet, les moments principaux.

  • ⇒ Jeudi 2 octobre 2008: comment lutter contre le non-sens en philosophie (et ailleurs)
  • ⇒ Jeudi 9 octobre 2008: quel est le lien entre notre logique et notre expérience ? (Esthétique)
  • ⇒ Jeudi 6 novembre 2008: d’où vient la logique ? (Analytique)
  • ⇒ Jeudi 13 novembre : y a-t-il de la logique hors de l’expérience ? (Dialectique)

PHILOSOPHIE ET MUSIQUE
Par André Hirt, professeur de philosophie en Khâgne au Lycée Claude Fauriel
Présentation : le but de ce cours est de traiter une question philosophique, en l’occurrence celle de la musique. On montrera qu’elle ne constitue pas un problème accessoire, mais que la place et le sens attribués à la musique par quelques philosophes modernes a décidé du sens de la philosophie elle-même. C’est pourquoi on entrera dans quelques philosophies par le truchement de leur conception de la musique. Le cours s’organisera autour de trois axes majeurs:

  • ⇒ Jjeudi 27 novembre 2008: 1/ La musique et l’être (Nietzsche) : Wagner
  • ⇒ jeudi 4 décembre  2008: 2/ La musique et la pensée (Hegel et Adorno) : Beethoven, Mahler
  • ⇒ jeudi 18 décembre 2008 : 3/ La musique et l’histoire (Thomas Mann) : Schoenberg, Chostakovitch.

L’ART ET LE BEAU (en remplacement du cours de M.D. Cotte, initialement annoncé)

  • ⇒ jeudi 26 février  2009 : 1 – L’analytique du beau chez Kant, par Laurent Chapuis, professeur de philosophie au Lycée Honoré d’Urfée
  • ⇒ jeudi 5 mars 2009: 2 – L’art et le réel, par Jacqueline Dessagne, professeur de philosophie au Lycée Saint-Paul

AU CŒUR DU DÉBAT, par Jean-Claude Guerrini, professeur de lettres.
Présentation : Discuter, disputer, débattre sont inséparables de la réflexion philosophique et de la vie démocratique. Il n’est donc pas étonnant que le souci de mieux connaître le fonctionnement du langage, d’améliorer la qualité des arguments et des relations entre les interlocuteurs, suscite régulièrement de nouvelles recherches. La présentation de quelques travaux contemporains menés en lettres et sciences humaines sera l’occasion de réfléchir aux enjeux et aux  contraintes d’un art qui, depuis l’Antiquité, sert d’aiguillon à la pensée.

  • ⇒ jeudi 23 avril 2009: I  —  Enjeux philosophiques de la rhétorique et de l’argumentation.
  • ⇒ jeudi 30 avril 2009: II — Faut-il recourir à des normes argumentatives ?
  • ⇒ Jjeudi 14 mai 2009: III — Différends, valeurs, rapports de force, dialogues de sourds : est-il vraiment utile de débattre ?